Les pilotes québécois et leurs conjointes au GP3R 2014 – 4

 

Les pilotes québécois et leurs conjointes au GP3R 2014 – 4e article de la série

Hugo Vannini – Rencontre 08/8/14 – 15h00

 

Hugo Vannini & Pat Collin

Hugo Vannini & Pat

C’est la 4e publication de la série « Les pilotes québécois et leurs conjointes au GP3R 2014 » et tel qu’annoncé sur ma page Facebook, nous allons dans une direction différente cette semaine. Je vous présente donc ma rencontre avec Hugo Vannini.

Seulement Hugo? Oui, seulement Hugo.

Mesdames, cette entrevue est pour vous !

Hugo Vannini - #97 VTI Motorsports

Hugo Vannini – #97 VTI Motorsports

Quand je l’ai approché pour cette série, la première réponse d’Hugo a été : « Très bonne idée d’article Pat, mais je ne sais pas si ça vaut la peine qu’on se rencontre, je n’ai pas de conjointe actuellement… ».

Comme vous pouvez le constater, j’ai quand même tenu à ce qu’on discute ensemble. Je lui ai répondu à la blague « qu’après cet article, la situation risquait de changer… »

 

–          Messieurs, vous pilotez depuis combien d’années?

« J’ai commencé en faisant une saison en stock car en 2004. Mais j’évolue dans la série NASCAR Canadian Tire (NCATS) depuis 2009. »

 

–          Vous vous fréquentez depuis combien de temps?

« Comme je te disais, je suis célibataire (et disponible…) depuis octobre dernier. »

 

–          Dans quelles circonstances vous êtes-vous rencontrés? (week-end de course, par l’entremise d’amis ou autre?)

De toute évidence, on a passé outre cette question…

 

–          Vous habitez quelle région?

«J’habite dans la région de Lanaudière, à Repentigny ».

 

–          Avant le début d’une course, avez-vous un rituel, une routine, une superstition particulière ?

(par exemple un signe, un geste)

« Je prépare ma voiture chez moi, donc, non, je n’ai pas de routine particulière en vue d’une course ». Par contre Hugo a un porte-bonheur qui le suit toujours. En effet, un petit toutou installé derrière lui dans la voiture #97 de l’Équipe Vannini agit comme passager.

 

Porte-bonheur / Good luck charm - Hugo Vannini

Porte-bonheur / Good luck charm – Hugo Vannini

–          Mesdames, est-ce que vous vous « risquez » à conseiller votre homme en prévision de la course?

Autre question mise de côté…

 

–          Messieurs, acceptez-vous ses conseils s’il y a lieu?

« Si ma conjointe avait des conseils, oui… » répond Hugo. « Je prends tous les conseils! » ajoute-t-il.

 

–           Mesdames, pendant une course, que faites-vous ?

(vous regardez la course à la télé?, vous êtes toujours sur place pour supporter? Vous êtes dans les puits, chronomètre en mains et écouteurs sur les oreilles pour suivre le déroulement de la course? Vous êtes incapable de le regarder courir?)

Hugo me mentionne « Je préfère toujours que ma conjointe soit sur place, qu’elle me suive. Les encouragements sont toujours les bienvenus.»

 

–          Messieurs, vous coursez à temps plein?

Pour Hugo Vannini, la course automobile est un loisir. « Je travaille ailleurs à temps plein. Alors la course, c’est vraiment un hobby » dit-il.

 

Hugo Vannini - #97 - NASCAR NCATS

Hugo Vannini – #97 – NASCAR NCATS

–          La conciliation famille/course (+ autre travail, s’il y a lieu), c’est difficile?

Hugo me répond : « Généralement, quand je suis en couple, c’est assez facile. Je travaille sur la préparation de ma voiture de chez moi, en dehors des « heures ouvrables », ça réduit les besoins de déplacements. Donc, je suis plutôt présent. »

 

Hugo œuvre au sein de ce qui peut être considéré comme une petite équipe de course. « L’équipe VTI Motorsports, c’est une équipe avec un budget restreint, mais c’est une équipe familiale »  comme il le dit si bien. « Comme tu peux voir, je n’ai pas de commanditaires, alors mon père, Yvon, et son associé depuis plus de 40 ans avec la Marina de la Rive Nord, Jean Tremblay, me donnent un coup de main avec la voiture et ma sœur Katerine s’implique au niveau des relations publiques. »

L'équipe VTI Motorsports / VTI Motorsports team

L’équipe VTI Motorsports / VTI Motorsports team

Une rencontre qui m’a permis de faire connaissance avec un gars sympathique, simple, et… célibataire…!

 

NDLR : Malheureusement pour Hugo, sa course au Grand Prix de Trois-Rivières s’est terminée abruptement alors qu’il a été impliqué, malgré lui, dans accrochage à trois voitures.

 

En attendant le prochain article, n’oubliez pas que les boutons au bas de la page vous permettent de partager cette entrevue avec amis et contacts.

 

À la semaine prochaine !!

 

 

This entry was posted in Entrevue, fait divers, Interview, local news, Sports/Action and tagged , , , , , , , , .

Post a Comment

Your email is never published nor shared. Required fields are marked *

*
*