Les pilotes québécois et leurs conjointes au GP3R 2014 – 5

 

Les pilotes québécois et leurs conjointes au GP3R 2014 – 5e article de la série

Ray Junior Courtemanche et Annie – Rencontre 08/8/2014 – 14h00 p.m.

Pat en rencontre avec / meeting with Ray Junior, Chloé et Maxime Courtemanche

Pat en rencontre avec / meeting with Ray Junior, Chloé et Maxime Courtemanche

C’est la 5e semaine de la série et pour notre rencontre/entrevue de cette semaine, je vous parlerai de quelqu’un que les résidents des Laurentides, plus particulièrement, reconnaîtront sans doute. Comme vous le verrez, il est impliqué dans plusieurs projets dans cette région.

À l’honneur cette semaine, Ray Junior Courtemanche et Annie.

Ray Junior Courtemanche et Annie

Ray Junior Courtemanche et Annie

NDLR : Lorsque j’ai rencontré Ray au GP3R, Annie était malheureusement absente. Vous en connaîtrez la raison un peu plus loin…

Notre entretien s’est déroulé dans les installations d’hospitalité d’Alex Tagliani, que Ray Jr et l’équipe de la voiture #29 – La Cité de Mirabel/Blackshape partagent avec lui.

 

–  Messieurs, vous pilotez depuis combien d’années?

« Tu ne me croiras pas Pat, mais je course depuis 39 ans !! Mon père était pilote en Stock Car à l’Autodrome de Laval, le Riverside Speedway à l’époque. J’ai été initié très jeune. Dans ce temps-là, je payais mes locations de karts ou de voitures avec la vente de T-shirts… » dit Ray en riant.

 

–  Vous vous fréquentez depuis combien de temps?

« Nous sommes ensemble depuis 2008 »

 

–  Dans quelles circonstances vous êtes-vous rencontrés? (week-end de course, par l’entremise d’amis ou autre?)

« On s’est rencontrés dans un resto bar. Il faisait froid et j’ai prêté mon manteau à Annie. Elle n’a pas pu résister… »

 

–  Vous habitez quelle région?

« On habite Lorraine, dans ce qui est actuellement la maison modèle du projet  « Domaine des Châteaux de Brisach ».

 

–  Avant le début d’une course, avez-vous un rituel, une routine, une superstition particulière ? (par exemple un signe, un geste)

Ray me précise qu’il a toujours une routine avant le début de la course : « Moi, c’est quand je mets mes ceintures. Et si, exceptionnellement, Annie est là, ça prend un bisou ».

Ray Junior Courtemanche & Annie

Ray Junior Courtemanche & Annie

–  Mesdames, est-ce que vous vous « risquez » à conseiller votre homme en prévision de la course?

 « Règle générale, Annie me dit toujours d’être prudent et de m’amuser, c’est tout! C’est en grande partie pour ça que je course, avoir du plaisir ».

 

–  Messieurs, acceptez-vous ses conseils s’il y a lieu?

Ray répond sans hésiter : « Oui, oui, oui, sans problèmes ! »

 

–  Mesdames, pendant une course, que faites-vous ?(vous regardez la course à la télé?, vous êtes toujours sur place pour supporter? Vous êtes dans les puits, chronomètre en mains et écouteurs sur les oreilles pour suivre le déroulement de la course? Vous êtes incapable de le regarder courir?)

Ray Jr devient un peu plus sérieux en répondant à cette question. « Depuis que j’ai eu 2 gros accidents la saison dernière, Annie ne me suit plus durant les week-ends. Ça l’a rendue plus craintive. Des fois, elle vient faire un tour, mais maintenant, elle attend de voir les résultats à la fin des courses. »

 

–  Messieurs, vous coursez à temps plein?

« Bien, je course presque toute la saison de la série NASCAR Canadian Tire (NCATS), mais je m’occupe aussi de plein d’autres choses… »

 

–  La conciliation famille/course (+ autre travail, s’il y a lieu), c’est difficile?

« Ça va assez bien, malgré qu’on soit très occupés » affirme Ray. «  Annie vient de terminer son cours universitaire et suit actuellement le cours de l’Ordre des comptables pour devenir CMA-CPA (Comptable en management). Mes enfants Chloé, 13 ans, et Maxime, 12 ans, coursent en karting. On a une entente avec PSL Karting avec qui ils échangent travail contre du temps de course. Mais c’est eux qui font tout l’entretien de leurs karts !! » me dit-il fièrement.

Ray Jr Courtemanche

Ray Jr Courtemanche

« Je suis impliqué dans la distribution, au Canada, des nouveaux avions Blackshape (de conception italienne). Le premier avion est d’ailleurs en route, quelque part sur un bateau. Et en plus de tout ça, je suis dans le processus d’obtention pour mes licences en Nationwide et je viens d’avoir celle pour la série K&N (toutes deux en NASCAR américain). Je vais aussi être en piste quelques semaines à Mosport dans la « Camping World truck series ». Donc, avec toutes les activités médiatiques de ces projets, ça occupe pas mal mon calendrier, mais pour moi, c’est important d’être là pour les gens… ». Je n’ai pas de misère à le croire.

 

NDLR : Je me permets de préciser ici que Ray Jr est aussi activement impliqué dans les projets de « La Cité de Mirabel ». Ces projets immobiliers situés en bordure de l’autoroute 15  incluent, entre autres, les magasins « Outlets », les différents complexes résidentiels ainsi que la toute nouvelle halte routière à la sortie 28, récemment inaugurée.

 Comme vous pouvez le constater, Ray Jr Courtemanche et Annie ne manquent pas d’action. Et malgré tout, pour avoir jasé à plusieurs occasions avec Ray, il est toujours disponible et ne perd jamais sa bonne humeur, ni son sourire !!

 

Ray Junior Courtemanche - #29 - Équipe La Cité de Mirabel/Blackshape Team

Ray Junior Courtemanche – #29 – Équipe La Cité de Mirabel/Blackshape Team

 

Utilisez les boutons au bas de la page pour partager cette entrevue avec vos amis et contacts et revenez la semaine prochaine pour la 6e rencontre de la série « Les pilotes québécois et leurs conjointes au GP3R 2014 ».

 À la semaine prochaine !!

This entry was posted in Entrevue, fait divers, Interview, local news, Rencontre/Entrevue, Sports/Action and tagged , , , , , , , , , , .

2 Comments

  1. Eric Desjardins vendredi 12 septembre 2014 at 09:28 #

    Très bonne article sur Ray Jr. J’ai connu Ray il y’a 30 ans, J’étais un client au garage Petro-Canada et je livrais son épicerie dans le Quartier Ahuntsic. Ray m’accompagnait parfois sur ma run de livraison à domicile. J’ai revu Ray Jr. au GP3R en 2014. Une belle retrouvaille après 25 ans. Pour la personnalité qu’il est devenu, il n’a pas changé du tout. Il reste le même type d’autrefois, humble, les deux pieds sur terre et toujours aussi souriant! Bravo Raymond (ti-lou), tu mérites tout ce que tu as accomplis dans la vie!

    • admin samedi 13 septembre 2014 at 21:35 #

      Merci Éric !! Content que ce soit apprécié. Et content de savoir qu’il a toujours été aussi souriant. Un chic type!

Post a Reply to admin

Your email is never published nor shared. Required fields are marked *

*
*