Category Archives: Améliorez vos photos/Improve your pictures

Tutoriel simple 4 – La composition de l’image

Ce tutoriel aurait probablement dû figurer parmi les premiers publiés…

On veut prendre une photo, on regarde notre sujet et on appuie sur le déclencheur.

Ensuite on visionne nos images et (combien de fois !!) on se rend compte de certains (ou parfois plusieurs…) détails qui sont passés inaperçus au moment de la prise de vue. Par exemple, une ligne d’horizon qui n’est pas horizontale, quelqu’un qu’on ne voulait pas nécessairement dans l’image, etc.

Bien sûr, on peut avoir recours au recadrage ou autre corrections. Par contre le meilleur moyen d’éviter le « post-traitement » demeure de prendre quelques secondes de plus avant d’appuyer sur le déclencheur. Quelques secondes pour regarder ce qu’on voit.

Cela peut paraître étrange à dire, mais on ne porte pas toujours attention à ce qui se retrouve dans le viseur ou dans l’écran de notre appareil photo. De plus, ces quelques secondes vous sauveront de précieuses minutes (ou heures selon la quantité) une fois les images prises et vous apporteront sans contredit des commentaires favorables. On doit donc prendre le temps de composer notre image.

Prendre le temps de composer son image, c’est :

  1. S’assurer que notre ligne d’horizon est droite
  2. Attendre que des inconnus n’apparaissent plus derrière notre sujet
  3. Cadrer notre sujet plus « serré » pour éviter les distractions d’arrière-plan
  4. Porter  attention à la lumière (ou l’éclairage) ambiante pour éviter les contrastes trop élevés entre les zones claires et sombres
  5. Inclure un avant plan, lorsque possible, pour ajouter une dimension ou une profondeur à notre image

Quelques exemples pour chacun des numéros ci-haut:

1 –

     

2-

     

3-

     

4-

    

5-

     

Voici donc quelques trucs très simples que n’importe qui peut mettre en pratique pour améliorer ses images…

Allez, et bonnes prises de vues !!

Also posted in tutorial, tutoriel Tagged , , , |

Recadrer une image – Tutoriel simple 3

Une autre façon de se débarrasser de certains éléments « indésirables » d’une image peut passer par le recadrage de votre photo.

En quelques étapes simples, dans ce tutoriel, vous verrez comment, avec l’aide de l’éditeur d’image de Windows (picture manager), on peut facilement recadrer une photo.

Premièrement, après avoir ouvert notre image, on doit sélectionner l’éditeur d’images. Dans ce cas-ci, Windows office picture manager (mais n’importe quel éditeur d’image peut faire l’affaire).

recadrage-crop 1

recadrage-crop 1

2e étape: Cliquer sur « éditer l’image »
recadrage-crop 2

recadrage-crop 2

3e étape: Cliquer sur « recadrer »
recadrage-crop 3

recadrage-crop 3

4e étape: À l’aide des « poignées », ajuster les côtés de la photo
recadrage-crop 4

recadrage-crop 4

5e étape: Cliquer sur « Ok » pour saisir les modifications
recadrage-crop 5

recadrage-crop 5

6e et dernière étape: Enrgistrer l’image modifiée
(N.B.: il est toujours recommandé de sauver la photo modifiée sous un nouveau nom afin de conserver l’image originale intacte)
recadrage-crop 6

recadrage-crop 6

Un autre exemple…
tutoriel, tutorial

Recadrage - crop - Voilier - sailboat 1

tutoriel, tutorial

Recadrage - crop - Voilier - sailboat 2

Et voilà! Votre image est recadrée, les distractions sont disparues et votre photo sera fort probablement plus attrayante.
Allez, et bonnes prises de vues !!
Also posted in tutorial, tutoriel, Tutoriel/Tutorial Tagged , , , |

La profondeur de champ – Tutoriel simple 2

On se demande parfois comment se débarrasser d’un arrière plan sans intérêt lorsqu’on photographie une personne ou un animal. Parfois, au contraire, on veut situer notre sujet dans un environnement plus général ou plus avantageux. Pour y arriver, le mieux est de pouvoir contrôler la profondeur de champ. Il s’agit de la zone de netteté située devant et derrière notre sujet.

Dans cette page, je tenterai de vous expliquer en quoi consiste la profondeur de champ et comment en tirer profit…

N.B.: Bien sûr, la plupart des appareils photos actuels fonctionnent en mode automatique. Afin de mieux contrôler la profondeur de champ, l’idéal est de favoriser, lorsque l’appareil le permet, le réglage en mode manuel (“M”) ou encore en priorité à l’ouverture (“Av”).

À partir de ces réglages, vous pourrez  plus facilement tester l’étendue des zones nettes et floues de vos images.

Voici l’explication:

Sur la 1ère ligne, une grande ouverture de diaphragme est employée (Ex.: f5.6 ou f6.3), ce qui nous donne une zone de netteté assez courte (dans l’illustration, 1 arbre à l’avant du sujet et 2 à l’arrière)

Sur la 2ième ligne, une ouverture moyenne (par exemple: f11 ou f14) nous donnera une zone nette plus grande (2 arbres devant et 4 derrière le sujet) alors que sur la 3ième ligne, une petite ouverture (f22 ou f32) offrira une zone de netteté beaucoup plus étendue.

Voyons ce que ça représente en images…

Photo prise à une ouverture de f6.3, ce qui nous donne une profondeur de champ d’environ 1 cm.

Et maintenant…

Photo prise avec une ouverture à f32, ce qui nous donne une profondeur de champ d’environ 7 à 8 cm.

Pour les photos de portraits, il est préférable, à distance raisonnable de notre sujet, d’utiliser une grande ouverture (f5.6 par exemple) afin que celui-si soit isolé de l’arrière-plan (l’arrière-plan sera flou).

À vous maintenant de décider si vous voulez inclure tout l’environnement avec votre sujet ou si vous voulez que seul le sujet attire toute l’attention de l’image.

Allez, et bonnes prises de vues !!

Also posted in Tutoriel/Tutorial Tagged , , , |

La règle des tiers – Tutoriel simple 1

Un des principes de base en photographie demeure celui de la “règle des tiers”. Rien de bien sorcier, mais l’appliquer lors de vos prises de vue vous permettra sûrement d’obtenir des images plus dynamiques, plus agréables à l’oeil en attirant l’attention vers le sujet principal.

Je vous explique…

Il s’agit simplement de s’imaginer que notre image est divisée en 9 cases (que ce soit en format paysage (horizontal) ou en format portrait (vertical)). Alors, plutôt que de centrer le sujet, on tentera de le placer sur une (ou plusieurs) ligne(s) de force ou mieux encore sur un des 4 points de force (points de jonctions des lignes).

Règle, Tiers, rule, thirds

Voici comment visualiser la théorie à l’aide d’une image.

Exemple ici en format “portrait”:

règle, rule, tiers, thirds

Et en format “paysage”:

Voyez avec les 2 prises de vue suivantes comment la différence est marquante.

                              

Voyez comme l’image de droite est plus dynamique, plus attrayante. L’oeil semble automatiquement attiré vers la parachutiste.

Bien sûr, la règle des tiers n’est pas systématiquement applicable à toutes les images que vous prendrez. Par exemple pour des portraits ou des prises rapprochées. Par contre, lorsque possible, cela ajoutera sans contredit de l’intérêt à vos photos. On placera une ligne d’horizon plutôt vers le tiers du bas ou le tiers du haut plutôt qu’en plein centre de notre image. Essayez, vous verrez la différence…

Allez, et bonnes prises de vues !!

Also posted in Tutoriel/Tutorial Tagged , , , |